Please reload

Un nouvel état d'esprit

21/02/2018

Raphaëlle Giordano nous emmène à la découverte du cercle vertueux

 

Découverte : livre recommandé par mon amie Seval, qui se régale encore de cette lecture à l'heure où j'écris ces lignes.

 

C’est au terme une journée désastreuse se confirmant par un accident de voiture que Camille croise le chemin de Claude, routinologue expérimenté qui lui révèle les effets négatifs que son quotidien morne a sur son état d’esprit, ou plutôt l’inverse. De là débute le récit d’un grand travail personnel remettant en question les habitudes mentales de la protagoniste, dont les conséquences s’étendent sur son estime de soi, bien sûr, mais aussi sur sa vie professionnelle, ses relations familiales et, pour faire court, sa qualité de vie. À travers l’aventure que Camille entreprend grâce à cette rencontre fortuite, Raphaëlle Giordano nous invite à découvrir plusieurs méthodes d’auto-coaching que les lecteur·trice·s peuvent facilement intégrer dans leur propre quête vers un mode de vie plus sain.

 

Certains aspects du roman peuvent surprendre au premier abord, notamment la responsabilité sans limite que porte Camille dans la sphère privée, se retrouvant comme unique déclencheur de changement au sein de son couple, de son foyer et de l’éducation de son fils. Idem dans le domaine professionnel, où elle prend les mesures nécessaires pour redémarrer une relation saine avec l’un de ses collègues qui, jusqu’ici, cherchait à se valider en la rabaissant. Quelques critiques peuvent surgir parmi les plus sceptiques des lecteurs·trices : certains y voient une mythification d’un positivisme hasardeux qui aurait le pouvoir de métamorphoser l’entier de son entourage ; d’autres y lisent une représentation idéalisée mais culpabilisante de la femme moderne, faisant écho à la récente découverte de la charge mentale, qui repose silencieusement sur la population féminine. Elle se dévoilerait ici dans la frontière floue entre la prise en main de son propre mode de vie et la responsabilisation sans limite de tous les êtres et de tous les évènements qui entourent la protagoniste. Il semblerait que Camille endosse à elle seule le devoir de garantir l’harmonie du domaine familial et de l’ambiance qui règne à son travail.

 

Mais le véritable propos du livre va bien au-delà d’une banale idéalisation de la nature humaine ou féminine : il s’agit d’entrer dans un nouvel état d’esprit, où l’on prend conscience que la nature des évènements dépend avant tout de sa propre interprétation, et que le quotidien se développe à partir du mode de pensée de chacun·e. Le roman met en scène les différentes impasses face auxquelles la protagoniste se sent démunie, mais pour lesquelles Claude connaît différentes techniques qui, une fois appliquées avec effort et ambition, permettent de booster la confiance en soi, de régler des conflits relationnels et d’atteindre gentiment mais sûrement ses objectifs de vie. La responsabilisation est belle et bien présente, mais elle ne se veut pas culpabilisante ; au contraire, elle s'avère encourageante et offre les moyens d’atteindre ses buts. Une belle manière de rappeler que la passivité se rapproche dangereusement de l’auto-sabotage, et qu’une bonne volonté sincère, combinée à une réelle compréhension et à une franche mise en pratique des bonnes méthodes pour aller de l’avant, a le pouvoir de métamorphoser radicalement un train de vie.

 

Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une offre une lecture rafraîchissante et motivante, dans laquelle les réussites de la protagoniste sont déclenchées à l’aide de méthodes d’auto-valorisation et de communications utiles et précisément détaillés. Ceci permet à tout·e lecteur·trice de se laisser entraîner dans le cercle vertueux que Camille met graduellement en place pour atteindre ses objectifs. Parmi ces secrets, bien sûr, se trouvent avant tout la nécessité d’avoir envie de changer et l’obligation de se responsabiliser entièrement de son mode de vie ; et ceci même une fois qu’on a atteint ses objectifs ! Le roman souligne l’influence de la perception de tout individu sur la réalité, et surtout, sur sa propre mentalité ; une clef essentielle dans les premières approches du développement personnel. Enfin, ce roman aux qualités d’un bol d’air frais redonne espoir et ambition dans une tonalité entraînante et inspirante.

Share on Facebook
Please reload

Please reload

Catégories
Posts récents
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now